Venez-vous défouler au Smile Club

smile club

Le premier des critères que les fêtards remarquent pour savoir si une soirée est réussie ? L’ambiance bien entendu. Au Smile Club, la question ne se pose même pas et vous n’avez aucun risque d’être déçu. Trois salles sont à votre disposition pour décompresser et oublier tous vos tracas et soucis. Le rez-de-chaussée est destiné à un son électro-house. En vous rendant à l’étage, vous y découvrirez toutes les bonnes musiques des années 70-80 à nos jours. Enfin, la terrasse sera réservée aux amateurs de techno. Même si la moyenne d’âge est de 25 ans, tout le monde peut trouver son bonheur.

L’endroit branché pour passer vos soirées

Ce qui fait la particularité de ce club, c’est qu’il y en a pour tous les goûts. Chaque personne est unique et même si vous venez en groupe, chacun pourra trouver l’ambiance qui lui correspond. C’est ce qu’il y a de mieux, pouvoir naviguer entre les différentes salles et s’imprégner des ondes de chacune. Vous pourrez vous accouder aux trois différents bars du lieu, pour y faire des rencontres ou boire une de vos boissons favorites. Envie d’évacuer tout le stress ? Les pistes de danses n’attendent que vous pour vous défouler et vous déhancher toute la nuit. Les DJ sont tous des professionnels triés sur le volet qui savent mettre l’ambiance et diffuser de la bonne humeur.

Une soirée qui permet de vivre plusieurs ambiances en quelques heures, c’est rare. Et pourtant c’est tous les soirs de la semaine, excepté le dimanche, de 22h jusqu’à l’aube ici. Même les veilles de jours fériés. Venez passer des soirées inoubliables et exceptionnelles dans le lieu le plus branché de la capitale du Nord.

Des soirées privatives inoubliables

Lorsque l’on organise une soirée privée, le lieu est la chose primordiale à ne surtout pas laisser de côté. Ce club rencontre un succès inégalé dans tout Lille pour ce genre d’événement. Il suffit de prendre rendez-vous avec le patron du Smile Club et lui exposer votre projet. Rien n’est irréalisable et tout peut se discuter. En plus, aucune caution n’est demandée et toute l’équipe du club est à votre service pour vous aider et vous guider dans l’organisation.

C’est l’endroit tout indiqué pour passer de bons moments et profiter d’un cadre unique en invitant 500 de vos amis les plus proches. Certaines conditions sont à remplir tout de même pour une privatisation totale. Si aucune caution n’est exigée, un montant minimum de 9000 euros de consommation est demandée. Si vous souhaitez un évènement plus « intimistes » vous pouvez louer une salle pour 150 personnes et de ce fait, le montant minimum de consommation sera de 2500 euros. Oubliez donc tout ce qui a attrait au rafraîchissement et au nettoyage après la fête. Vous n’avez plus qu’à profiter et à vous amuser.

Vous savez désormais où vous pouvez vous défouler et oublier les tracas du quotidien. Le lieu que tous les lillois branchés et aimant la fête fréquentent va très vite devenir le vôtre.

Dominique Truy : Dax, Une ville d’eau bienfaitrice !

dominique truy

Dominique Truy

C’est une des premières villes de destination pour les curistes. Avec chaque année 60 000 personnes en quête de bien-être et de soin curatif, Dax est depuis l’Antiquité un cadre idéal pour un séjour détente et santé. Ses eaux sont d’origine météorique, des eaux qui se sont infiltrées dans les couches souterraines. Elles ont acquis après des milliers d’années en rejoignant les profondeurs, toutes leurs caractéristiques d’émergence avec une minéralisation en sels minéraux et oligo-éléments, une température jusqu’à 62° et une pureté microbiologique.

Leur vertu curative est connue et reconnue depuis l’antiquité. Sa fontaine chaude a une renommée mondiale et a été édifiée à l’emplacement d’anciens thermes romains. Dax est une ville qui allie patrimoine culturel et médecine thermale, comme les plus prestigieuses cités grecques ou romaines. La ville ancienne fut construite autour de la source chaude de la Néhe. D’ailleurs son premier nom fut Aquae Tarbellicae, référence au peuple d’aquitains qui habitaient cette région. Ce nom signifiait « les eaux des Tarbelles ». La notoriété Dax c’est poursuivi tout au long des époques car elle deviendra une ville étape sur la route des pèlerins pour St Jacques de Compostelle. Ces eaux on fait sa renommée et ses paysages ont toujours un aussi fort pouvoir d’attractions.

Sa boue thermale aux vertus thérapeutiques est unique au monde et est le cœur des traitements dispensés dans les 15 établissements de cures et l’hôpital de la ville. Le célèbre péloïde de Dax est issu d’une préparation scientifique élaborée à partir de produits naturels exclusivement tirés du terroir de la région. C’est un exemple parfait que notre environnement peut être la clé du succès pour prendre soin de nous et nous apporter force, vitalité et guérison. C’est un résultat qui provient de la rencontre entre la remontée des eaux thermales et le limon des berges de l’Adour. Sous un climat ensoleillé avec un climat favorable, des eaux du fleuve à bonne températures ; toutes les conditions réunies pour que l’algue bleue se développe. C’est la présence de ces micro-algue, qui est appelée la fameuse cyanobactérie Dax, dans le péloïde qui la rend unique et différente des autres préparations qui ne sont faites que d’un banal mélange d’argile et d’eau thermale. Le seul concurrent ne se trouve même pas en France mais en Italie dans la ville à Abano pour retourner les mêmes conditions au développement d’une telle algue.

La ville a pu développer une belle gamme de produit pour les soins du corps. Des produits de qualité et qui sont devenus des références de poids dans la lutte contre le vieillissement et la régénérations cellulaires. Un confort et une sensation de douceur se dégage de chacun d’eux. Tous issu d’une production locale, ils mettent à l’honneur les savoir-faire, les ressources et les atouts du territoire.

Dax est et restera une ville alliant passion et détente. Une ville où le calme et la sérénité côtoie l’envie de dynamisme de ses habitants. Tout ceci transporté par les eux bien vaillantes et curatives du fleuve l’Adour.

Dominique truy